Mermoz Avocats : Un pure player du Mid-Cap émerge

Mermoz_Photo_Associés_012022Porté par un duo d’avocats très connu du Private Equity et des Fusions-acquisitions du Smid Cap, Gilles Roux et Tristan Segonds, le cabinet Mermoz Avocats vient d’éclore au 5 rue Jean Mermoz à Paris VIII.

Décidemment les associés de Mermoz Avocats ont le sens du timing. En plein boom du M&A, les vingt cinq avocats viennent de poser leur plaque à Paris pour offrir leurs services aux fonds et entreprises intervenant sur le Mid-Cap. Le prisme corporate est naturel pour cette équipe de 25 professionnels au track-record déjà impressionnant, les expertises du cabinet ne se limitent pas M&A et au LBO. Mermoz compte dans ses rangs des associés comme Catherine Nahmias-Ferrandini, experte en droit social, Martin Kyuchukov en financement. Laurent Ragot, en fiscalité, Olivier Péchenard en restructuring et contentieux des affaires ou encore Régis Mahieu sur les pratiques contractuelles complexes et les données personnelles Le cabinet propose une offre plurielle en droit des affaires répondant à tous les besoins des corporate et fonds du Small et Mid-Cap français. « Nous comptons sur la diversité de nos expériences, renforcée par de longues habitudes de travail entre les équipes, sur notre curiosité et sur notre implication au cœur des dossiers, pour construire des relations de confiance et durables avec nos clients. » souligne en effet Catherine Nahmias-Ferrandini, associée et Managing Partner. D’ailleurs, Mermoz couvre déjà les principaux segments du droit des affaires en conseil et contentieux et intervient aussi bien pour des investisseurs financiers que pour des groupes industriels, des entreprises de services ou encore des dirigeants, fondateurs et entrepreneurs, dans tous secteurs d’activités en ce compris au sein d’environnements réglementés (notamment en matière de santé, aéronautique, services financiers, éducation, agro-alimentaire, énergie et nouvelles technologies, etc.).

25 avocats et un savoir-faire multiple au service du mid-market

Au total, la firme réunit dès sa création 8 associés, 16 collaborateurs et 4 professionnels supports mais pourrait doubler très rapidement si l’activité des fusions acquisitions se poursuit au même rythme. D’ailleurs les associés ne manquent pas d’ambition :
« Cette première étape est le tremplin d’un projet ambitieux qui a vocation à grandir et à rassembler une équipe encore plus complète pour répondre aux enjeux de développement en France et à l’international de nos clients. », expliquent Gilles Roux et Tristan Segonds. A cet égard, l’arrivée d’une équipe en droit de la concurrence s’annonce imminente. Pour mémoire, l’équipe est récemment intervenue sur des opérations significatives comme Domus VI lors de l’investissement d’Arkéa, Macif et BPI, l’opération de LBO sur le groupe Point Vision (coté fondateurs), l’accompagnement du management sur le dossier Universign, le LBO Ter de Sandaya, le LBO de Plug In Digital ou encore les LBO secondaires de Finalease Group Security, Fondasol et Teknimed, ou la sortie de certains actionnaires de Federation Entertainment. Plus qu’un cabinet d’avocats, les associés ont l’ambition d’être LE partenaire juridique de leurs clients sur leurs opérations et l’ensemble de leur projets stratégiques. O.B.

© All right reserved 2022 - Le Magazine des Affaires création LINKIN