Les valorisations des Smid-Cap atteignent 9,5x l’Ebitda au 3ème trimestre 2017

1L’Indice Argos Mid-Market fait état d’une forte progression des valorisations au 3e trimestre 2017 (+5.6%) à 9.5x l’EBITDA. Soit  un plus haut historique. Il dépasse les niveaux observés en 2006 et 2016. Dans le détail, la progression est plus forte ce trimestre sur le lower mid-market (transactions comprises entre 15M€ et 150M€), dont les multiples progressent de 5.6%. Les prix sur l’upper mid market baissent de leurs cotés de 3% dans un volume d’activité en baisse de 5%. Selon l’auteur de l’indice : La dynamique du marché est comparable à celle de 2006 porté par la très forte hausse des prix offerts par les acquéreurs stratégiques (+9.4% par rapport au 2e trimestre à 10.6x l’EBITDA), elle-même liée à la hausse continue des marchés actions et des multiples des sociétés cotées. A titre de comparaison, les multiples de valorisation payés par les fonds de capital-transmission se stabilisent à 9x l’EBITDA.

La croissance de l’activité M&A et des prix des sociétés non cotées est soutenue par un environnement économique et financier toujours aussi favorable, qui combine l’accélération de la croissance économique sur la zone euro(1) et la persistance de taux d’intérêt bas.

La progression de l’Indice au 3e trimestre 2017 est soutenue par la forte hausse des multiples payés par les acquéreurs stratégiques, à 10.6x l’EBITDA. Cette hausse est elle-même tirée par la montée des marchés actions au 3e trimestre 2017(2), et est très comparable à l’évolution des multiples de sociétés cotées du mid market(3). Les prix payés par industriels sont à leur niveau le plus élevé depuis 2006 : 18% au-dessus des prix payés par les fonds de capital-transmission. En effet, les multiples payés par les fonds se sont stabilisés au 3e trimestre à 9.0x l’EBITDA, un niveau qui reste au-dessus des prix payés en 2006 mais qui n’augmente plus depuis quelques trimestres. Dans un environnement de taux bas, les leviers de dette utilisés dans les opérations de capital-transmission européennes ont, par ailleurs, progressé et s’élèvent à 6x l’EBITDA selon les données de Fitch. O.B.

© All right reserved 2017 - Le Magazine des Affaires création LINKIN