Latham & Watkins dope sa pratique restructuring

Discrète, la firme américaine a toujours eu une expertise reconnue en matière de restructuration en France. Jusqu’à présent menée par l’associé français Hervé Diogo Amengual, l’équipe était intervenue sur des restructurations importantes telles que PagesJaunes, Goss, Alkor-Venilia, Parkeon, Camaïeu ou encore Hediard. Mais alors que de très grandes opérations de restructurations se préparent, le cabinet a fait le choix de passer à la vitesse supérieure en recrutant coup sur coup trois stars du restructuring et plusieurs collaborateurs dans les bureaux Français, Anglais et Américains.

À Londres, elle s’est offert les services de Jessica Walker, une des avocats les plus réputées outre-Manche et Suzzanne Uhland aux Etats-Unis, plusieurs fois récompensées par Chambers USA. Même si le choix était moins grand en France, le recrutement d’Alexandra Bigot est tout aussi remarquable. Connue en France mais aussi à l’étranger, Alexandra Bigot est réputée pour être l’une des meilleures professionnelles. Elle est intervenue sur de très nombreux dossiers emblématiques tels que VivarteMecachromeCromologyBourbon,  Ascométal, Camaieu, Latécoère ou encore SNCM. Elle accompagne des entreprises, des actionnaires, des investisseurs stratégiques ou hedge funds dans le cadre  de restructurations financières amiables ou de procédures collectives. Rappelons qu’après ces recrutements, Latham & Watkins compte à Paris 5 professionnels entièrement dédiés au restructuring et 180 dans le monde. L’équipe française peut également compter sur l’appui de pratiques complémentaires, et notamment sur plusieurs membres de l’équipe finance et corporate ayant acquis une forte expérience en la matière.

Similar posts

© All right reserved 2020 - Le Magazine des Affaires création LINKIN