La crise sanitaire, un tournant pour la télémédecine ? - Le Magazine des Affaires

La crise sanitaire, un tournant pour la télémédecine ?

Gilles BigotQuatre questions à Gilles Bigot, managing partner du bureau parisien du cabinet d’avocats Winston & Strawn LLP, et spécialiste du droit de la santé.

 

Quel impact la crise sanitaire a-t-elle eu sur la pratique de la télémédecine pendant la crise sanitaire ?

La crise sanitaire liée à la pandémie du virus SARS-CoV-2, dit « covid-19 », a occasionné un recours accru à la téléconsultation, dispositif qui était alors encore quelque peu méconnu ou insuffisamment pratiqué. Les chiffres sont éloquents à cet égard. En effet, début mars, nous comptions 10 000 téléconsultations par semaine. La première semaine du confinement ce chiffre est monté à 80 000 pour atteindre le chiffre record d’un million de consultations au cours de la deuxième semaine d’avril, représentant ainsi 28 % de l’ensemble des consultations contre 0,1 % début mars. Les praticiens ont été nombreux à s’emparer de ce dispositif. C’est donc bien à un phénomène généralisé auquel nous assistons.

© All right reserved 2020 - Le Magazine des Affaires création LINKIN