En Italie, Ardian pousse la transition énergétique en s’alliant avec A2A - Le Magazine des Affaires

En Italie, Ardian pousse la transition énergétique en s’alliant avec A2A

Le gérant français a noué un partenariat avec l’un des trois grands électriciens afin de développer une plateforme dédiée à la transition énergétique dans le pays. Une décision qui s’inscrit dans une stratégie plus large d’alliances avec les grands industriels.

Ardian a toujours eu trois verticales au cœur de sa stratégie Infrastructure : les transports, l’énergie et les télécoms. Dans l’ensemble de ces secteurs, une des orientations fortes du fonds tricolore est, depuis plusieurs années, celle de la transition énergétique, à la fois pour des raisons éthiques et financières. “Si la préservation de l’environnement est un sujet clé, il est tout aussi important, en tant qu’investisseur, de s’assurer que les sociétés dans lesquelles nous investissons soient performantes et efficientes d’un point de vue carbone, sous peine de devenir obsolètes”, tranche Mathias Burghardt, pointant les difficultés boursières des grands groupes pétroliers. “Nous sommes convaincus que les renouvelables peuvent se passer de subventions. C’est la source d’énergie la moins coûteuse à terme. Elle a bien sûr ses inconvénients, mais que nous saurons traiter demain. Il faut désormais défendre une vision industrielle et non plus financière.”

Dans ce cadre, les partenariats avec les géants des Utilities européens ont du bon – et sont parfois une solution idéale. D’où le choix du gérant de se lancer dans une alliance avec A2A, l’un des trois mastodontes italiens dans la production et la distribution d’électricité. L’ambition des deux partenaires est  de créer la deuxième plateforme italienne dédiée à la transition énergétique en Italie, par le biais d’une stratégie claire de décarbonation en ligne avec le Plan National Intégré pour l’Énergie et le Climat italien et l’Accord de Paris.  La nouvelle société, baptisée NewCo, enregistre une valorisation d’environ 3 milliards d’euros pour un EBITDA 2020 de 360 millions d’euros. Ardian Infrastructure investira jusqu’à 1,5 milliard d’euros d’equity dans cette nouvelle entité en vue d’accélérer l’exécution et le financement du plan de production d’énergie renouvelable de 3 GW+ présenté par A2A en janvier 2021.

Des partenariats stratégiques

“Nous aurions pu le faire par nous-mêmes. Mais pour une action forte et ambitieuse, surtout sur des sujets aussi stratégiques pour les pays européens, être un partenaire local est plus important. » Ardian est coutumier du fait : après avoir aidé ADP en France, le gérant a été choisi par les collectivités locales de la Basse-Saxe pour soutenir le géant énergétique allemand EWE, puis en Italie par INWIT pour soutenir l’infrastructure de tours télécoms. “Notre accord avec A2A est dans la même veine : on est sur le deuxième électricien italien, doté d’un grand savoir-faire, et situé dans les grandes régions industrielles de l’Italie.” 

Pour Ardian, l’appui des territoires et pouvoirs locaux est une clef de la réussite de ces alliances. “En Allemagne, ce sont EWE et les régions qui nous ont choisi. Avec A2A, nous avions déjà un partenariat sur le développement d’hydrogène vert, et donc une stature de partenaire local.” 

Car le gérant français a fait de l’hydrogène le fer de lance de sa stratégie de décarbonation et de soutien à la transition énergétique. “La réussite de la transition énergétique demande de posséder les différentes pièces du puzzle. Éolien, photovoltaïque, hydro… Ces technologies ont des typologies de produits différentes en elle-même, mais aussi par zones géographiques”, remarque Mathias Burghart. “Si les batteries de stockage sont une solution à courte durée, nous sommes persuadés que l’hydrogène est une solution de long terme qui permet d’accumuler de l’énergie sur des durées plus longues, un peu comme des bassins dans l’hydroélectrique.” 

L’investissement s’intègre dans la cinquième génération du fonds d’infrastructure d’Ardian, levé début 2019 avec un hard cap de 6,1 milliards d’euros. Cette opération voit désormais plus de 50% du véhicule engagé. 

© All right reserved 2021 - Le Magazine des Affaires création LINKIN