Azulis Capital dépasse son objectif de levée pour son 6ème fonds

Capture d’écran 2022-05-16 à 10.55.51Réputé pour sa résilience et sa capacité à faire grandir des PME en ETI, le fonds Smid-cap multi-sectoriel réalise le closing final de son sixième fonds, Middle Market Fund 6 (MMF 6) à 280 M€, soit 10% au dessus de l’objectif initial. L’équipe d’une douzaine de professionnels a déjà misé sur La Phocéenne de Cosmétique, Orsys et le distributeur d’emballages Fidel Fillaud.

Des investissements sélectifs dans quatre secteurs d’activité à fort potentiel, une équipe mobilisée, proche des dirigeants et proactive dans l’identification de croissances externes, des engagements forts en matière de RSE qui permettent aux entreprises de s’inscrire dans des trajectoires de développement pérennes et durables  ”., telle est la thèse d’investissement décrite par Pierre Jourdain, Président du directoire d’Azulis Capital. Et cela fonctionne plutôt bien depuis plus de 20 ans. Azulis prend en effet des positions majoritaires ou minoritaires en investissant des tickets compris entre 10 et 20 M€ dans des entreprises à fort potentiel, d’une valeur comprise entre 20 M€ et 120 M€. Mais le fonds a une capacité de prise ferme pouvant aller jusqu’à 50 M€ de fonds propres, avec l’appui de ses souscripteurs qui peuvent co-investir à ses côtés. Azulis actionne plusieurs leviers pour accélérer la croissance des entreprises : build-up, internationalisation, transformation et amélioration de la gouvernance.

Azulis se distingue également par une démarche ESG structurée, placée au cœur de son action, avec l’ambition résolue de faire évoluer matériellement les pratiques des entreprises qu’elle accompagne. Depuis vingt ans, l’équipe a réalisé quelque 125 investissements « plateformes » et levé plus d’1,3 Md€ depuis 1993. Elle privilégie le développement par acquisitions, avec à son actif plus de 250 opérations de build-up.

La performance et l’éthique

Pour ce nouveau fonds, l’équipe a opté pour l’article 8 de la SFDR, avec des engagements environnementaux et sociaux forts, en s’appuyant sur des objectifs mesurables. MMF 6 a également obtenu le label Relance. Azulis Capital est engagé dans la promotion des valeurs éthiques et des enjeux d’ESG auxquels l’équipe est attachée en tant qu’investisseur responsable. Sans surprise, les investisseurs historiques d’Azulis, institutionnels, family offices et entrepreneurs, ont répondu largement présents, convaincus par un modèle performant et des investissements judicieusement choisis. Discret sur les TRI, l’investisseur a la réputation d’avoir une performance incroyablement stable sur ces véhicules, réalisant régulièrement entre 2 et 3 fois sa mise.  De nouveaux investisseurs institutionnels et des personnes privées ont souscrit au fonds, lui permettant d’afficher une taille 30% supérieure à celle du millésime précédent.

Une année 2021 très active en cessions et nouveaux investissements

L’année 2021 a été très active pour Azulis. L’équipe, désormais forte de onze opérationnels dont huit associés, s’est mobilisée pour accompagner les dirigeants des participations dans un environnement de sortie de crise marqué par de fortes tensions sur les coûts et les chaînes logistiques. Des croissances externes significatives ont été réalisées par les participations du portefeuille pour accélérer leur développement. Quatre investissements ont d’ores et déjà été réalisés en 2021 au travers du fonds MMF 6, pour un montant de 60 M€ soit 22% de l’engagement global  : Orsys (spécialiste de la formation professionnelle), Fidel Fillaud (distribution d’emballages primaires), La Phocéenne de Cosmétique (produits d’hygiène naturels), ainsi qu’un réinvestissement dans Destia (maintien à domicile) à la suite de sa cession par le fonds MMF V. L’activité a également été dense en matière de cessions : Marcel & Fils (vente au détail de produits biologiques), Talis (formation en alternance), Rossignol (fabrication d’équipements de collecte de déchets) et Destia (maintien à domicile) ont été cédés dans le cadre de MBO associant les équipes de management à des investisseurs financiers. L’année 2022 s’annonce également intense avec de nouvelles cessions sur les portefeuilles MMF IV (le spécialiste du génie électrique CEME vient ainsi d’être cédé à Apax Partners) et MMF V et de nouvelles acquisitions sur le fonds MMF
6 alimentées par un deal flow fourni. ■ 

© All right reserved 2022 - Le Magazine des Affaires création LINKIN