Ardian et CDPQ prennent le relais de Sagard dans Alvest

Racheté 250 M€ en 2015 par Sagard, le groupe Alvest est repris par le fonds Ardian et CDPQ pour la coquette somme de 900 M€. Le fonds Sagard, qui a réalisé un formidable parcours aux côtés de l’entreprise en seulement deux ans, ne sort pas complètement à l’occasion de ce LBO quaternaire, revenant en minoritaire pour un ticket de 100M€. A noter qu’Alvest a vu son chiffre d’affaires passer de 330 M€ en 2015 à 550 M€ aujourd’hui. Et cela de façon organique, son résultat  d’exploitation ayant presque triplé sur la période. Le leader mondial des équipements aéroportuaires d’assistance au sol, a certes profité de la hausse du trafic aérien civil de 5 % par an, mais il a su aussi se diversifier avec un grand succès notamment sur le militaire, qui représente désormais un cinquième de son chiffre d’affaires. Présent en Europe, en Chine mais aussi en Amérique du Nord, le groupe devrait encore accélérer à l’international.   O.B

Acteurs clefs de l’opération : CDPQ : Stéphane Etroy •Ardian : Dominique Gaillard •Sagard : Frédéric Stolar, Rik Battey, Bérangère Barbe •Conseils financier des investisseurs : Lazard (Nicolas Constant), conseil financier du management : Hottinguer CF (P. Durand de Bousingen); conseil financier des vendeurs Morgan Stanley (D. Benichou) ; conseils juridiques des investisseurs : Freshfields (Florent Mazeron) et des managers : Hoche (J-L Blein). Conseil juridique des investisseurs : Weil (D. Aknin) ; due diligence financière investisseurs : Eight Advisory (Justin Welstead) •due diligences financières des vendeurs : PwC (Guillaume Lorain): conseil stratégique des vendeurs : Arthur D. Little •Dette senior : BNP Paribas, BoI, CA CIB, CIC, ING, Société Générale.

© All right reserved 2017 - Le Magazine des Affaires création LINKIN